Il craint une nouvelle saignée d’ici le CHAN : Bougherra face au dilemme du Mercato

Le Sélectionneur national des A’ réussira-t-il a former le Onze qui ira à la conquête du titre africain ? La question se pose avec acuité, dans la mesure où la constitution d’une Sélection constituée exclusivement de joueurs locaux se complexifie à chaque ouverture du marché des transferts et le départ de nombreux joueurs vers les championnats étrangers. Une question que l’ancien capitaine des Verts n’a pas manqué de soulever.

L’Équipe nationale des joueurs locaux poursuit intensément son stage de préparation en prévision du prochain Championnat d’Afrique des Nations prévu du 13 janvier au 4 février prochains en Algérie. Hier, les poulains de Madjid Bougherrasont arrivés à Oran en prévision de leur second match amical qui les opposera cette fois-ci au Soudan, jeudi au Stade Miloud Hadefi. Les objectifs sont fixés pour le coach des joueurs locaux. Il s’agit de remporter le titre africain, après avoir été couronné d’être titre arabe. Pour atteindre cet objectif, l’ancien capitaine des Verts a mis en place un plan de bataille qui prévoit plusieurs stages de préparation pour peaufiner son effectif et dévoilé une première liste de 24 joueurs qui prennent actuellement au stage de l’EN A’. Mais la mission de Bougherra s’annonce plus complexe qu’il n’y paraît. Car au-delà des ajustements dans l’effectif et des inquiétudes exprimées en ce qui concerne la prestation de certains de ses joueurs, Bougherra devra faire avec la malédiction du mercato, d’autant que le prochain marché européen des transferts devrait s’ouvrir le 1 janvier prochain, juste avant le début du CHAN. D’ailleurs, à son arrivée à Oran le Sélection national des A’ a soulevé la problématique face à la presse. Il a indiqué qu’il craignait le départ à l’étranger de certains de ses joueurs lors du mercato hivernal.« Mon principal souci est de voir certains de mes joueurs partir à l’étranger lors du prochain mercato hivernal, ce qui va les priver du CHAN. C’est devenu d’ailleurs une habitude pour moi de travailler avec un groupe de joueurs avant de me retrouver dans l’obligation de faire appel à d’autres après chaque mercato, car il y a toujours des départs vers l’étranger au sein de mon effectif ». Il est vrai que le coach national s’est déjà retrouvé face à cette situation. Lors du dernier marché des transferts, Bougherra a perdu cinq joueurs qui ont rejoint les championnats étrangers. Il s’agit de Samy Frioui, Réda Bensayah, Hamza Mouali, Nadir Benbouali et Abderrahim Deghmoum. Le même scénario s’était produit la saison passée avec d’autres éléments qui étaient considérés comme des joueurs clés de la sélection A’, à l’image de Adem Zorgane, Abdelkahar Kadri, Amir Sayoud et Bilal Messaoudi, entre autres.

Avant d’affronter le Soudan, l’EN A’ a mis en échec la Sélection nigériane vendredi passé au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, dans un match amical soldé par un nul (2-2).

Chokri Hafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *