Il dénonce l’interdiction des exportations des céréales russes : Poutine accuse l’Occident d’attiser la crise alimentaire

Le président russe, Vladimir Poutine a, une nouvelle fois, accusé hier les Occidentaux d’attiser la crise alimentaire. Il dénonce ainsi l’interdiction des exportations de céréales russes ainsi que des engrais nécessaires pour les cultures. Il a surtout dénoncé, chiffres à l’appui, le détournement des céréales ukrainiennes qui n’arrivent pas aux pays pauvres.

Poutine a ainsi déclaré que parmi les 203 navires cargos céréaliers qui ont quitté les ports ukrainiens, depuis début septembre, 4 navires seulement étaient à destination des pays pauvres.

Dans une interview en circuit fermé avec des responsables agricoles en Russie, hier, Poutine a déclaré que l’Union européenne avait transféré à ses pays membres les cargaisons céréalières de l’Ukraine, au lieu de les transférer aux pays pauvres.

Le Président russe a reproché à l’Occident d’aggraver la crise alimentaire mondiale en imposant des sanctions, indiquant des difficultés dans l’exportation de céréales et d’engrais russes.Poutine a souligné que la récolte céréalière de la Russie a atteint les 138 millions de tonnes et devrait atteindre les 150 millions d’ici la fin de l’année, établissant ainsi un record historique pour le pays.

R.N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *