Allemagne : Un sabotage à l’origine d’une panne massive du réseau ferroviaire

Le trafic ferroviaire a été totalement interrompu hier durant environ trois heures dans le nord de l’Allemagne en raison d’un acte de «sabotage» visant des câbles de liaison radio, a indiqué la compagnie Deutsche Bahn qui, dans un premier temps, avait évoqué une «panne du système radio numérique des trains». L’incident a notamment entraîné une interruption des liaisons entre Berlin et certaines régions de l’ouest et du nord du pays comme le Schleswig-Holstein, les villes de Hambourg et Brême ou encore la Basse-Saxe et une partie de la Rhénanie du nord-Westphalie. La liaison Berlin-Amsterdam avait aussi été suspendue. Des annulations et des retards étaient encore toutefois à prévoir samedi dans la journée malgré le rétablissement des liaisons ferroviaires, a prévenu la Deutsche Bahn.La compagnie, régulièrement épinglée pour les nombreux retards sur ses lignes, a annoncé début septembre devoir mener des travaux titanesques avec notamment le remplacement de 137.000 traverses en béton, pour remettre à niveau ses voies. Le déraillement d’un train dans les Alpes bavaroises début juin, qui avait causé la mort de cinq personnes et fait plus de 40 blessés, avait apporté une illustration tragique du mauvais état des lignes allemandes, lié à des années de sous-investissements.Ces défaillances tombent d’autant plus mal que le gouvernement incite ces derniers mois les Allemands, grands adeptes de la voiture, à prendre le train. Expérimenté tout l’été en Allemagne, un billet mensuel à 9 euros permettant de voyager sur tout le réseau allemand (hors trains à grande vitesse) a rencontré un grand succès, avec environ 52 millions de billets vendus. Cet abonnement, financé par l’Etat et qui a fait économiser 1,8 million de tonnes d’émissions de CO2 selon des données officielles, pourrait être remplacé par un ticket un peu plus cher.

R.I.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *