Séisme en Turquie et en Syrie : Plus de 24.000 morts, le patron de l’OMS est arrivé à Alep

Cinq jours après les violents séismes qui ont semé le chaos dans le sud-est de la Turquie et le nord de la Syrie, les secouristes sont toujours lancés dans un contre-la-montre pour retrouver des survivants. Le bilan de la catastrophe a dépassé les 24.000 morts, hier. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est arrivé hier dans la ville syrienne d’Alep, durement frappée par le séisme.

Tedros Adhanom Ghebreyesus est arrivé à l’aéroport d’Alep pour visiter plusieurs hôpitaux et centres d’hébergement avec le ministre de la Santé syrien et le gouverneur de la province. Après le séisme de lundi, l’ONU estime qu’au moins 870.000 personnes ont un besoin urgent de nourriture en Turquie et en Syrie. Les aides humanitaires commencent à affluer en direction de la Syrie, y compris vers les zones tenues par les rebelles. L’acheminement de l’aide et la venue des secours sont encore très compliqués dans une Syrie en guerre. «Au total, 14 camions ont traversé les zones tenues par l’opposition en Syrie depuis le passage de Bab al-Hawa, en Turquie », a fait savoir l’ONU dans un communiqué. Hier, la porte-parole d’António Guterres a plaidé pour une accélération des efforts dans cette zone sinistrée : « Notre message est clair, il est temps de mettre toute politique de côté. Concentrez-vous uniquement sur les hommes, les femmes et les enfants qui ont désespérément besoin d’aide en Syrie et dans le sud de la Turquie ». Plusieurs millions de personnes risquent de se retrouver à la rue en Syrie après le séisme meurtrier, a prévenu vendredi un haut responsable de l’ONU. « Jusqu’à 5,3 millions de personnes en Syrie pourraient se retrouver sans endroit où vivre à cause du séisme », a déclaré Sivanka Dhanapala, représentant du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), lors d’une conférence de presse à Damas. En Turquie, l’Autorité de gestion des catastrophes et des urgences (Afad) de Turquie a indiqué que près de 93.000 victimes ont été évacuées de la zone du séisme dans le sud du pays et plus de 166.000 personnes ont assisté les services de sauvetage et de secours. 1891 répliques ont eu lieu depuis lundi et le premier séisme d’une magnitude de 7,8, qui a tué plus de 24.000 personnes. L’Algérie figure en tête des pays ayant mobilisés d’importants moyens pour venir en aide à la Turquie et à la Syrie. Sur instruction du président Abdelmadjid Tebboune, Alger « a décidé de faire don de 30 millions de dollars à la République de Turquie et de 15 millions de dollars pour la République arabe syrienne, dans le cadre des aides que continue à octroyer l’Algérie à ces deux pays et peuples frères, en guise de solidarité suite au violent séisme qui les a frappés », a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Le président syrien, Bachar Al-Assad, a salué, vendredi, depuis la localité sinistrée de Bustan Al Qasr à Alep, les efforts des équipes algériennes de la Protection civile et du Croissant rouge algérien (CRA) présentes actuellement en Syrie pour participer aux opérations de sauvetage et de recherche de personnes disparues. Dans une déclaration à la mission de la télévision algérienne en Syrie, lors d’une visite l’ayant conduit dans cette localité pour faire le constat des dégâts du séisme, le Président syrien a affirmé « j’appartiens à une génération qui a appris, très jeune à l’école que l’Algérie est le pays du million et demi de martyrs, et à qui l’on avait expliqué comment les femmes syriennes avaient vendu leurs effets pour acheter des aides à acheminer aux Algériens » durant la guerre de libération. La relation entre l’Algérie et la Syrie est basée sur « le soutien de la Syrie à l’Algérie » durant la Guerre de libération nationale, ainsi que sur « le soutien de l’Algérie, des décennies durant, aux causes arabes et syrienne », a-t-il fait savoir, ajoutant qu' »il n’est pas étonnant de voir cette relation se manifester de cette manière sublime à travers ce magnifique élan de solidarité ». « Nous avons l’impression que les Algériens sont venus du cœur même de la Syrie pour aider les Syriens », a dit le Président syrien. « C’est le sentiment sincère que nous avons toujours eu à l’égard des Algériens », a-t-il ajouté. Le Président syrien a échangé avec les éléments des équipes de recherche et de sauvetage de la Protection civile algérienne, présents à Bustan Al-Qasr pour participer aux opérations de recherche et de sauvetage. Une localité d’Alep où les interventions des équipes de la Protection civile algérienne ont permis de retirer 34 corps sans vie des décombres et de sauver une personne. De son côté, le mouvement olympique va débloquer en urgence un milliard de dollars (940 millions d’euros) pour aider les sportifs, réfugiés et personnes déplacées dans les régions touchées par le séisme. L’instance olympique basée à Lausanne, le Conseil olympique d’Asie et les Comités olympiques européens verseront 250.000 dollars (234.000 euros) chacun, tandis que l’Olympic Refuge Foundation (ORF), créée en 2017 par le CIO, mettra à disposition 260.000 dollars (243.000 euros) supplémentaires, a détaillé l’organisation.

Khider Larbi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *