shares

A vrai dire, l’arrivée du coach Zoran Manojlovic à la tête de la barre technique du CR Belouizdad a eu le mérite de tout changer.

Même si le début a été un échec, avec des éliminations en Coupe de la Ligue et en Champions League, l’équipe a été métamorphosé, après que le technicien serbe ait appris à connaître ses joueurs, leurs points forts et faibles. Cela s’est répercuté positivement sur le rendement de l’équipe, qui a désormais une identité de jeu, ainsi que les résultats, qui font que l’équipe est, à l’heure actuelle, leader ex-aequo avec l’ES Sétif. Mieux encore, les Belouizdadis ont un match en retard à disputer à domicile face à la JS Kabylie, ce qui devrait leur permettre de s’emparer, en cas de non-défaite, seuls de la première place. Samedi dernier face à l’Aso Chlef, les Belouizdadis ont réussi l’essentiel en s’imposant (2-1) dans une rencontre qui n’a nullement été facile. En témoigne déjà la première mi-temps où les Rouges et Blancs de la Capitale ont dominé les débats stérilement, puisqu’ils ne sont pas parvenus à trouver le chemin des filets. Le doute a été vite chassé avec l’ouverture du score dès le retour des vestiaires, sur un coup franc bien boté par Belkhir, mais les visiteurs égalisent tout juste après, suite à une erreur d’appréciation de la part de la défense et un mauvais placement du gardien Moussaoui. La pression était grande sur le dos des joueurs du Chabab, qui voulaient vaille que vaille reprendre l’avantage, jusqu’à ce que cela soit réalisé par Bousseliou, qui a signé un le second et victorieux but. Difficile victoire, certes, mais qui reste très importante sur tous les plans. Le Chabab a gagné, même sans convaincre, ce qui était prévisible, en quelques sortes, notamment avec les absences à la pelle que le groupe a enregistrées, obligeant le coach Manojlovic à faire toute une gymnastique pour composer son Onze de départ. Ce chamboulement dans l’effectif a influé négativement sur le rendement de l’équipe, qui ne retient, désormais, que les trois points. Elle veut, dans ce sillage, en faire de même samedi lors du déplacement chez le WA Tlemcen, dans le cadre de la 32e journée, avant de recevoir, lors de la journée d’après, le NC Magra, au stade du 20-Août d’Alger. Le Chabab est, donc, en pôle position pour conserver son titre acquis la saison dernière.

Abderrahim Mahious