Dr. Laïd Youcef, cadre au ministère de la Santé : « Le mois d’août risque d’être difficile ! »

La propagation du coronavirus s’accélère. Hier, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a indiqué que pas moins de 1.197 cas de contaminations et 15 décès dus au covid-19 ont été répertoriés durant les dernières 24 heures. Une situation qui confirme que l’Algérie fait bien face à une troisième vague de contaminations. Selon les spécialistes, ce n’est qu’un début.

C’est d’ailleurs le cas du Dr Laïd Youcef, spécialiste des maladies infectieuses et responsable de la cellule de suivi de la pandémie et de l’information sanitaire au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Selon le cadre du ministère de la Santé, qui intervenait sur les ondes de la Radio locale de Sétif, nous sommes juste au début de la troisième vague et le mois d’août s’annonce très difficile au vu de la hausse inquiétante et alarmante du nombre de cas détectés de Covid 19 ». Et d’ajouter que « la situation épidémiologique est très inquiétante et ouverte à toutes les probabilités au vu de la hausse du nombre de cas surtout en ce qui a trait au variant Delta qui touche un plus grand nombre de personnes et qui se transmet très rapidement ».En fait, « la hausse a commencé bien avant l’ouverture des frontières aériennes mais elle n’a commencé à être de plus en plus perceptible que plus tard », explique le Dr Laïd Youcef qui a précisé qu’ « aujourd’hui le plus important est d’accélérer la cadence de la vaccination ».Sur une note positive, l’intervenant estime des signes encourageants parviennent du terrainà ce sujet avec un engouement plus perceptible des populations pour la vaccination. « Si nous continuons sur cette lancée, nous aurons épuisé tout notre stock de doses dans les prochains jours » affirme-t-il.

Afin d’encourager les citoyens à aller se faire vacciner, le médecin a assuré que « les quantités de vaccins nécessaires sont désormais disponibles et les quatre millions de doses sont distribuées sur tout le territoire national en attendant l’arrivée régulière de plus de quantités ». Toutefois, note-t-il, les citoyens ne doivent pas s’inquiéter à la vue de quelques files d’attente devant les points de vaccination étant donné que le phénomène est normal et existe dans tous les pays du monde.

Le responsable de la cellule de suivi de la pandémie du Covid 19 a fait savoir que « les équipes médicales existantes au niveau des entreprises et des administrations publiques seront chargées de vacciner tous les personnels et le ministère se chargera de garantir les quantités nécessaires en vaccins ». L’obligation de se faire vacciner, ajoute-t-il, reste une option toujours à l’ordre du jour tout en assurant que la prochaine rentrée scolaire est en phase d’être préparée.

Enfin, Dr Laïd Youcef a lancée un appel aux citoyens pour éviter tous les rassemblements après le constat que les regroupements familiaux notamment sont des lieux propices pour la transmission et la propagation du coronavirus.L’intervenant avertira, toutefois, que le plus grand défi est la production de quantités suffisantes d’oxygène étant donné que certains établissements de santé son actuellement saturés.

Kamel Nait Ameur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.