shares

Mohamed El Amine Amoura est dans le viseur du FC Metz qui a pris contact avec l’ES Sétif en formulant une offre de transfert pour s’attacher les services du joueur de 21 ans. Les clubs européens continuent de jeter leur dévolu cet été sur les joueurs du championnat algérien. Après les départs respectifs d’Adam Zorgane (Paradou AC) vers le Sporting Charleroi (division 1 belge) et Houssam Ghacha (ES Sétif) vers Antalyaspor (division 1 turque), c’est au tour de l’attaquant sétifien, Mohamed El Amine Amoura, d’être fortement courtisé par un club européen, en l’occurrence, le FC Metz (division 1 française). Selon Dzfoot, le FC Metz a pris contact avec l’ES Sétif en formulant une offre de transfert, dont l’indemnité n’a pas encore filtré, pour s’attacher les services du jeune attaquant de 21 ans. Toujours selon nos informations, l’ES Sétif aurait fixé le prix de son joueur aux alentours de 1 à 1,5 millions d’euros. Il y aurait également une possibilité de moduler l’offre avec un pourcentage à la revente du joueur ainsi que des bonus afin de baisser l’indemnité de transfert. Impressionnant cette saison avec l’ES Sétif durant laquelle il a inscrit 16 buts et réalisé 5 passes décisives en 31 matches de championnat, Mohamed El Amine Amoura avait également crevé l’écran il y a un mois avec l’équipe nationale des locaux lors du match les opposant à l’équipe première du Libéria (victoire 5-1) qui avait vu le jeune attaquant sétifien inscrire un quadruplé. Si le fort intérêt du FC Metz venait à se concrétiser, Mohamed El Amine Amoura pourrait y rejoindre deux internationaux algériens en l’occurrence, Farid Boulaya, qui est toutefois sur le départ, ainsi qu’Alexandre Oukidja. Néanmoins, si les contacts entre le club messin et l’ES Sétif venaient à échouer, il y aurait, toujours selon nos informations, d’autres clubs français et turques qui se seraient penchés sérieusement sur le cas Amoura.

R. S.