Béjaïa : Les mesures de confinement unanimement saluées

Les citoyens et les personnels de la santé au niveau de la wilaya de Béjaïaont accueilli les mesures prises dimanche en Conseil des ministres avec grand soulagement.En effet, la fermeture des plages et des lieux de plaisance et de loisirs, la suspension des transports durant les weekends ainsi que la limitation de certaines activités, comme la restauration et les cafés, aux services à emporter et l’interdiction de la célébration des fêtes de mariages, ainsi que la fermeture des marchés hebdomadaires et de ventes de véhicules,  sont des mesures saluées par tous.

Plusieurs présidents d’APC, comme celui de Beni Maouche et autres, sont allés jusqu’à appeler les citoyens de leurs communes à se confiner bien avant 20h, notamment ceux qui sont en période de congés ou en vacances comme les élèves et les étudiants et ne quitter leurs domiciles qu’en cas de nécessité absolue.Parallèlement à ces appels, qui s’inscrivent dans le sillage de celles prises par le Conseil des ministres, les élus locaux continuent d’encourager les citoyens à adhérer à la campagne de vaccination. Une campagne qui se caractérise, comme nous l’avons constaté sur les lieux, par un engouement jamais constaté depuis le lancement de cette opération en janvier passé.

A titre d’exemple, au niveau des points de vaccination ouverts au niveau de la gare maritime ou celui de l’EPSP du quartier populaire Oued Achâalal, des dizaines de citoyens commencent à affluer dès sept heures du matin, qui accompagnés de ses parents, qui en couple qui avec des amis et des proches…bref, les agents chargés de l’organisation de cette opération vaccinale, semblent avoir du pain sur la planche, en accueillant ces dizaines de patients dans les premières heures de la matinée.

Dans le but d’alléger les hôpitaux de la commune du chef-lieu, les autorités de wilayas’apprêtent à procéder à l’ouverture de la structure sanitaire de la ville balnéaire de Souk El Tenine, commune située à une trentaine de kilomètres à l’est de Béjaïa.

Hier matin, les cafés étaient vides, les habitués se limitent à une consommation à emporter en se disant compréhensifs à l’égard de ces mesures perçues comme étant indispensables pour casser la chaine de contamination.L’autre point relevé durant ces derniers jours, est celui relatif au port de masque que les citoyens semblent respecter même en dehors des endroits clos, comme les superettes.Une chose est certaine, contrairement aux premiers confinements décidés par les autorités au début de la pandémie et qui ont été suivies de rumeurs les plus farfelues, cette fois ci, c’est la raison qui l’emporte sur toutes les rumeurs ayant émaillé les confinements précédents lorsque des esprits tordus, distillaient des rumeurs sur leurs pages Facebook, à travers lesquelles ils claironnaient à tout bout de champs, que c’étaient des mesures liberticides. Comme si, la pandémie à laquelle fait face toute  la planète, ne concernait pas l’Algérie.

Boubekeur Amrani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.