Confinement : Les décisions du gouvernement très bien accueillies

Les citoyens étaient unanimes à considérer que les décisions annoncées par le gouvernement ne pouvaient pas mieux tomber au vu de la situation sanitaire très inquiétantes. Les réactions s’accordent toutes sur le fait que le seul moyen de stopper la propagation du virus est le respect des mesures annoncées. Les élus qui étaient déjà en plein dans l’action étaient également du même avis et qualifient des décisions qui permettre d’accompagner les mesures prises au niveau local.

Ces derniers jours, les populations sont très regardantes sur l’application des mesures barrières. D’ailleurs, dans les transports, certains récalcitrants sont interpellés par d’autres voyageurs qui leur rappellent qu’ils représentent un danger pour les autres avec leur comportement. Hier, il était vraiment très rare de voir un citoyen sans bavette même sur le trottoir. Interrogés sur les mesures prises par le gouvernement,  les citoyens considéraient en majorité que dans les jours à venir les mesures doivent être durcies si la situation épidémiologique continue à se dégrader.Toutefois, la décision qui a été la plus saluée est la fermeture des plages. Tout de suite après l’annonce de la décision, les réactions étaient unanimes à considérer que celle-ci tombe à point nommé, notamment dans la wilaya de Tizi-Ouzou qui connaît une situation dramatique. Ce qui rend l’utilité de garder les plages ouvertes nulle. A Tigizrt et Azeffoun où se trouve plus d’une dizaine de plages autorisées à la baignade, les populations s’interrogeaient depuis quelques jours sur la nécessitté de maintenir ces plages ouvertes alors que les visiteurs qui devaient venir sont en confinement.

Par ailleurs, beaucoup s’interrogeaient aussi sur les moyens à déployer à même d’interdire la baignade sur les plages non autorisées. Ces derniers, qui sont nombreux, connaissent un afflux conséquent. Ce qui fera que les plus récalcitrants pourraient y trouver refuge en faisant fi des mesures sanitaires. Comme première mesure, les citoyens des villages limitrophes ont commencé à s’organiser sur place pour dissuader les quelques aventuriers qui s’y rendent malgré l’interdiction. La sensibilisation est toujours l’arme des villageois.

Accompagner les commerçants affectés

Cependant, en contrepartie de cette conscience quant à la dangerosité du virus, il y a une angoisse ambiante parmi les commerçants qui craignent de voir leurs affaires être dramatiquement impactées. La crainte est explicitement exprimée par ces derniers qui appellent déjà les ministères concernés à prendre leurs responsabilités quant aux mesures d’accompagnement qu’il faudra prendre. Les conséquences des premiers confinements ne sont pas encore effacées de la mémoire de ces commerçants qui souffrent toujours des difficultés induites.

Enfin, notons que la vaccination se poursuit dans les établissements de santé mais des problèmes commencent à se poser. La réquisition des établissements spécialisés pour la vaccination a fait que les malades ne trouvent plus les soins nécessaires. Même certains patients qui avaient des rendez-vous avec les médecins se sont vus renvoyer à nouvel ordre avec les conséquences induites sur leur santé.

Kamel Nait Ameur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.