Le roi de la courbette

Ben dis donc, depuis le temps, le sale coquin de cachotier, il a été long à afficher ses fantasmes. Ainsi donc, Ferhat demande à être reçu par le roi de la schnouf ! Ça y est, c’est décidé, il compte bien s’agenouiller comme il l’a déjà si bien fait devant le mur des lamentations ! Il rêve, cette fois-ci, de faire le baise main à M6. Et j’ose espérer qu’il s’arrêtera là sinon il va falloir interdire de prononcer son nom devant les enfants et les mineurs, ça tourne carrément au sadomasochisme ! Du coup, je comprends mieux les raisons qui lui ont fait détester l’Algérie, un pays où le credo est « Anarraz wala Neknou » ! Oui ici, on préfère être cassé mais ne jamais plier et ça le dérange.  On comprend mieux maintenant, depuis le temps que le petit chanteur nous fait la tête sans explications. Il aurait pu extérioriser ses vices et déclarer qu’il aime s’aplatir et faire les courbettes telle une soubrette. Pas en présence de Tadjmaat en tous les cas, il risquerait de se faire excommunier, lyncher et jeté en pâture aux hyènes car nos chiens n’en voudraient surement pas. Dans tous les cas, moi perso, je serais ravi qu’il rencontre enfin son « commandeur » et comme ça il peut même proposer à son nouveau sujet d’embarquer avec lui toutes les tribus du Rif qui donnent des nuits blanches à sa majesté, si bien sûr, celles-ci veulent bien d’un Ferhat soumis comme chef « libérateur »… d’hommes déjà libres. On aura tout vu, le mec doit absolument lire la fable « Le Loup et le Chien » de La Fontaine et s’en inspirer.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.