La production d’oxygène médical ne sera pas impactée

Arrêt temporaire du complexe Sider El Hadjar

« L’arrêt temporaire des l’unité productives, en raison des pannes survenues, dans les équipements relevant du centre de haute tension de 60 KW, alimentant les unités de production électrique, n’affectera pas la production de l’oxygène médicale », a rassuré, dans un communiqué de presse, la Direction générale du complexe Sider El Hadjar. Selon le même document, rendu publichier, laDirection générale du complexe précise que, la production de l’oxygène destiné aux hôpitaux, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, passe en priorité,avant la production de l’acier. Dans ce sillage,la même source afait état de l’arrêt les 28 et 29 juillet, des équipements du centre de haute tension (60 KW), principal pourvoyeur des unités de production en énergie électrique, suite aux pannes enregistrées dans plusieurs transformateurs électriques.Des pannes retenues à l’actif de la vétusté des équipements, les transformateurs en l’occurrence. Ces derniers qui remontent aux années 1970 ont vu leur capacité à supporter la forte tension électrique décliner, a justifié la même source. Situation accentuée notamment par les difficiles conditions climatiques, caractérisées par les fortes températures atteignantdes pics de 49° à l’intérieur de l’usine, a expliqué la direction générale qui a précisé que le transformateur d’électricité de l’unité de production a cédé sous l’effet de l’augmentation de la capacité de production de l’oxygène, afin de satisfaire l’engagementde l’entreprise, pour la production de la quantité prévue pour les structures hospitalières. Face à une situation qualifiée de difficile et critique, la direction de la Sonelgaz a déployé des efforts importants pour mettre à la disposition du complexe tous les moyens matériels nécessaires et les équipes d’intervention, devant aider à la reprise de l’activité de l’unité de production d’oxygène médical. Dans ce cadre, il a été mis à la disposition du complexe Sider, des équipements similaires, acheminés progressivement au complexe, depuis les wilayas de Skikda, Sétif et Tizi Ouzou. Par ailleurs, conscient de la gravité de la situation sanitaire et du besoin grandissant en oxygène médical, la direction générale du groupe Imetal, a donné la priorité au fonctionnement de l’unité de production d’oxygène. Des équipes de techniciens du complexe et de la Sonelgaz ont, a expliqué la même source, travaillé 24h /24h, pour remplacer les équipements endommagés. Des efforts couronnés par la réparation du transformateur de l’unité de production de l’oxygène, qui a été remise en service le vendredi au soir. Toutefois, en dépit des dommages, l’unité de production d’oxygène du complexe d’El Hadjar atout de même ravitaillé, les hôpitaux d’Annaba avec 12.000 litres d’oxygène, a indiqué ledit communiqué, qui souligne que la quantité globale produite et livrée a dépassée les 110.000 litres. En outre,dans l’attente de la réparation du reste des équipements du centre de haute tension de 60 KW, Sider a saisi l’occasion pour lancer des travaux de maintenance et d’entretien pour l’ensemble des équipements des différentes unités de production, en perspective d’une reprise au sein de conditions sécurisées, prévues le mardi prochain soit le 04 Août, a conclu la direction de Sider Annaba.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.