USMA : Achour Djelloul va faire le ménage

Le PDG du groupe de services portuaire, Serport,  accorde une grande importance à l’USM Alger, une filiale de son groupe, dans laquelle il occupe le poste de président du conseil d’administration de la SSPA.

Le parcours de son équipe cette saison ne semble pas le convaincre, avec des résultats irréguliers et une gestion qu’il considère comme approximative. Il compte, donc, faire un grand ménage au sein de son administration afin de faire appel à d’autres personnes qui pourraient, selon sa conception, convenir à son projet. Le premier responsable qui va faire les frais de tout cela n’est autre que le directeur sportif, Antar Yahia. Ce dernier est en conflit avec son responsable hiérarchique, Djelloul, lequel aurait même reconnu avoir fait le mauvais choix en engageant l’ancien capitaine de l’Equipe nationale. Mais « comme il n’est jamais trop tard pour bien faire », le premier responsable de l’USMA commence à préparer un changement dans ce poste. Selon les dernières informations en notre possession, c’est sur Toufik Kourichi que le choix serait porté. L’ancien directeur technique nationale (DTN) et directeur sportif du Chabab de Belouizdad a, dit-on de même sources, négocié avec Djelloul et les deux hommes sont tombés d’accord sur tous les points. Il ne reste que la signature du contrat, qui devrait intervenir dans les toutes prochaines heures. Des sources affirment que cela devrait se faire ce jeudi. Mais cela ne devrait se faire d’une manière aussi facile comme peuvent le penser certains, puisque Antar Yahia prépare une contre-attaque étant protégé par un contrat en béton. En effet, il ne s’agit pas d’un contrat-objectif, ce qui fait que le licenciement, le cas échéant, sera « sans juste cause ». Et puisque l’ancien joueur de Bastia touche un gros salaire, dont une partie en devise, son licenciement risque de coûter très cher à la trésorerie du club. Par ailleurs, Djellooul ne pense pas seulement à évincer Antar Yahia, puisque d’autres personnes au niveau de l’encadrement administratif et sportif sont sur la sellette. Un été des plus chauds est, donc, attendu dans la maison usmsiste.

Abderrahim Mahious

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.