Examens de fin de cycle : Tout est fin-prêt pour le jour  »J » à Annaba

La Direction de l’éducation nationale de la wilaya d’Annaba a mobilisé tous les moyens humains et logistique afin d’assurer le bon déroulement des épreuves du BEM et du Bac.

En prévision des examens officiels de fin d’année scolaire 2021-2022, la Direction de l’éducation dans la wilaya d’Annaba a ficelé les préparatifs pour ces deux examens pour lesquels 26.194 candidats des deux paliers sont inscrits. 101 centres d’examen ont été retenus pour le déroulement des épreuves à travers la wilaya d’Annaba. Sur les 12.444 candidats attendus à l’épreuve du BEM (Brevet d’enseignement moyen), on dénombre 12.009 élèves scolarisés et 435 candidats libres, répartis à travers 640 salles d’examen et 48 centres, encadrés par 2.279 enseignants, a fait savoir la Direction de l’éducation. Dans le même contexte, on a précisé que les mêmes conditions ont été retenues pour les 13.750 candidats au baccalauréat, dont 8.511 élèves scolarisés et 5.239 candidats libres. Réparties à travers 53 centres, 732 salles ont été mobilisées pour cette épreuve dont la surveillance sera assurée par 3.202 enseignants, a-t-on ajouté. S’agissant de la prise en charge de préparation psychologique des élèves, c’est un travail qui sera effectué par le personnel d’orientation et de conseil scolaire, ainsi que la coordination avec divers services et autres organismes, tels que la sécurité, la gendarmerie, la santé et la Direction de l’action sociale. Dans un autre volet, les résultats des examens du 1er et du 2etrimestre ont été en déclin. Seuls 30% des élèves ont eu la moyenne. Selon la même source les notes de français, de mathématiques vont du moyen au bon, pendant que les notes de physique et les sciences étaient excellentes. Quant à l’évaluation des élèves candidats au BAC, les résultats des trimestres sont plus ou moins satisfaisants, nous dit-on. Un indice qui, malgré l’impact psychologique de la quatrième vague du coronavirus sur les élèves, dont certains ont contracté le virus, selon la même source, laisse présager de meilleurs résultats. Par ailleurs, évoquant la déperdition scolaire, notre source fait état d’une relative désertion des classes par les élèves. « La plupart des élèves préfèrent les cours privés aux établissements scolaires ». Certains élèves, qui passent l’examen, ont peur des examens, d’autant plus que la période à venir sera la période la plus difficile, car ils ressentent la pression.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.