Enseignement de l’Anglais : 74 nouveaux enseignants affectés à Annaba

Tout est fin prêt pour le  lancement de la première expérience de l’enseignement de la langue anglaise dans les écoles primaires de la wilaya d’Annaba. La direction de l’éducation de la wilaya  d’Annaba a mis en place toutes les dispositions afin d’optimiser les conditions d’exercice pour les 74 enseignants et enseignantes, nouvellement recrutés et formés, pour prendre en charge l’enseignement de l’Anglais aux élèves de la troisième année primaire. « Quant aux classes de quatrième et cinquième années du même cycle, elles ne sont pas concernées par l’application du nouveau programme », a fait savoir une directrice d’école primaire du centre-ville de la commune d’Annaba. S’agissant des affectations des nouveaux enseignants d’Anglais, chacun de ces derniers aura à superviser quatre à huit groupes,« ce qui fait en moyenne quatre écoles par instituteur », a-t-on expliqué. Certains  enseignants concernés par l’expérience se montrent sceptiques quant à la capacité de couvrir l’ensemble des groupes qui leur sont destinés. « Au vu du  programme et du nombre  d’élèves à prendre en charge, il est certain que cette année ne sera pas facile », selon une institutrice contractuelle. Quant aux parents d’élèves, ils émettent des opinions mitigées sur cette question. Si certains se félicitent que leurs enfants aient accès à la langue anglaise dès le plus jeune âge, d’autres redoutent une surcharge du programme et souhaitent son allègement.  « Le programme est déjà très chargé pour nos enfants, en y ajoutant cette nouvelle matière, ils ne font qu’aggraver les choses », ont estimé certains  parentsinterrogés sur la question. Pour rappel, les enseignants contractuels ont bénéficié d’un cycle de formation  de dix jours clôturé le 19 septembre courant. La formation s’est déroulée au lycée  Malek Bendjedid dans le chef-lieu de la commune d’Annaba. Ce stage est le premier d’un processus qui se poursuivra tout au long de l’année scolaire, à raison d’une journée par  semaine. Ces journées de formation serviront à outiller ces enseignants en pré-requis  pédagogiques, notamment la gestion des classes, le déroulement des programmes scolaires et leur progression et l’évaluation des élèves. A noter que plus de 600 candidats ont postulé pour ces contrats via la plateforme numérique du ministère où les critères de sélection des professeurs à ce poste sont l’obtention d’une licence en langue anglaise ou en traduction de et vers l’anglais. Dans un autre contexte, plus de  168.000 élèves ont fiat hier leur rentrée en classes à Annaba, au titre de la rentrée scolaire 2022/2023. Une reprise pour laquelle tous les moyens pédagogiques et logistiques ont été mis en place, apprend-on auprès de la Direction de l’éducation de la wilaya d’Annaba. Selon la même source, cette année scolaire a vu la réception de plusieurs établissements scolaires tous paliers confondus. Il s’agit dans ce contexte de deux lycées, trois CEM et trois écoles primaires ainsi qu’un groupement scolaire. Ces nouveaux acquis pour le secteur de l’éducation à Annaba,  viennent  alléger la surcharge des classes  et rapprocher les établissements des élèves.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.