Textiles et cuirs : Le ministère de l’Industrie veut relancer la filière

En déclin des années durant, la filière industrielle des cuirs et textiles est en passe d’être relancer. Au-delà des projets lancés dans le secteur, notamment le complexealgéro-turc Tayal à Relizane, et le redéploiement de l’activité du groupe public Getex, le département d’Ahmed Zeghdar entend faire de la filière cuirs et textiles, une filière stratégique. C’est dans ce contexte que le ministère de l’Industrie lance un processus derestructuration, l’organisation et de relance des différentes filières de l’industrie des cuirs et textiles. Pour ce faire, il a fait appel aux entreprises nationales privées et des associations professionnelles investies dans ce domaine les invitant à intégrer le comité national de pilotage stratégique des filières textiles et cuirs, et ce en prenant attache avec le ministère de l’Industrie, via l’adresse émail cpsftext.cuir@industrie.gov.dz. La tutelle a aussi fixé le 31 du mois en cours comme date de clôture des inscriptions. En associant les professionnels dans cette démarche, le ministère compte, à travers le comité national, établir l’état général du secteur de cette spécialité en examinant et diagnostiquant la situation de la filière textiles et cuirs,  le but étant d’aboutir à des solutions concrètes et opérationnelles aux différents problèmes rencontrés par la filière en vue de sa relance. Selon le communiqué du ministère, «le comité national regroupe toutes les parties prenantes des deux secteurs publics et privés sans exception, les institutions officielles, les organisations professionnelles, les laboratoires de recherche ainsi que les centres de formation spécialisés». Notons que selon les chiffres de l’ONS, la production de la filière est marquée par un net recul depuis la pandémie en 2020. En 2021, la filière textile a connu une baisse de 11,5% de la production.

Salim Abdenour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *