Un navire de croisière accoste à Annaba : 200 touristes américains découvrent la Coquette

Le navire de croisière « Silver Cloud » a fait escale Annaba avec à son bord des touristes américains venus découvrir la ville des Jujubes.

De type Passenger (Cruise), naviguant sous pavillon des Bahamas, le « Silver Cloud » a accosté lundi au port d’Annaba, transportant plus de 200 touristes. En provenance de Trapani en Italie, les touristes ont été accueillis à leur arrivée par des guides de « Magic Tours », une agence touristique spécialisée dans les voyages de croisière, basée à Alger. Un programme riche et diversifié a été mis en place par les organisateurs au profit des touristes. Sous le charme de la ville, les visiteurs américains ont visité la prestigieuse basilique de Saint Augustin, ainsi que la cité antique qui précède Annaba. La construction de celle-ci, remonte à l’époque coloniale ‘’1848’’ et s’est achevée soixante après plus de 60 ans ‘’1909’’. Sur place, des explications sur la vie de Saint Augustin, qui était à la fois philosophe, théologien, pasteur et considéré comme l’un des personnages emblématiques de l’histoire de l’humanité, ont été fournies aux visiteurs. Ces derniers ont également visité la mosquée de Abou Merouane Echarif, située dans la vieille ville, communément appelée la Place d’Armes. Les constructions datant de 1033 et remontant à l’ère du souverain ziride Al-Muizz Ben Badis, ont suscité un émerveillement quant à la résistance de cette ville à l’usure du temps. En plus de ces visites guidées à certains vestiges de la ville d’Annaba, les hôtes de la Coquette ont fait une promenade à pied sur le Cours de la Révolution, vitrine d’Annaba, les touristes ont également été invités à visiter la côte, où la mer fait partie intégrante du paysage urbain. Cette côte est considérée comme l’une des plus belles du pays et bénéficie d’une corniche aménagée. Ils ont également eu l’occasion de découvrir la station balnéaire de Séraidi qui culmine à plus de 900 m au-dessus du niveau de la mer en plus d’être émerveillés par la splendeur des verdoyants monts de l’Edough.

Sofia Chahine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *