Nouveau drame routier à Ghardaïa / L’hécatombe continue !

Le terrorisme routier continue à faire des victimes et à endeuiller les familles algériennes. Vingt-quatre à peine après l’accident mortel de Constantine, voilà une nouvelle collision entre un bus de transport de voyageurs et un camion fait une dizaine de morts à Ghardaïa. Samedi soir, vers 21 h 45, un bus de transport de voyageurs est entré en collision avec un camion au niveau de la déviation de la commune de Bounoura dans la wilaya de Ghardaïa.Neuf personnes ont trouvé la mort et 50 autres ont été blessées, dans cet accident.

Il faut noter que pas moins de 28 personnes ont été tuées dans deux accidents similaires dans les wilayas de Constantine et de Bordj Badji Mokhtar, entre vendredi et samedi.

À Constantine, une collision entre un camion et un bus de transport de voyageurs dans la localité d’Oued Ourezg relevant de la commune de Beni H’midane vendredi soira fait 19 morts selon les chiffres actualisés et communiqués hier par le groupement territorial de la Gendarmerie nationale dans un communiqué.Le même document a souligné que le nombre de personnes décédées dans la collision meurtrière qui s’est produite, vendredi au lieudit Oued Ouerzag dans la commune de Beni H’midane, s’élève à 19 (11 femmes, 7 enfants et un homme) après le décès d’une fillette âgée de 8 ans, ajoutant que « le nombre des blessés est de 9 actuellement ».

Il faut noter dans ce contexte que le conducteur du camion-remorque auteur impliqué dans cet accident a été placé en garde à vue, en attendant le parachèvement de l’enquête préliminaire et la présentation des parties devant le tribunal de Zighoud Youcef. Selon un communiqué du procureur de la République près le même tribunal, l’enquête préliminaire « se poursuit toujours » au niveau de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de Beni H’midene, a précisé samedi la même source.Le conducteur d’un camion-remorque, âgé de 59 ans, et qui était chargé de graviers, venant de Constantine vers Jijel a perdu le contrôle de son véhicule qui roulait à grande vitesse, suite à l’arrêt du système de freinage, entrant en collision avec unbus de transport des voyageurs qui venait de Jijel vers Constantine, selon la même source.Les victimes ont été transférées au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Ibn Badis.Concernant les décès, 17 permis d’inhumation ont été délivrés par le tribunal de Zighoud Youcef, tandis que la victime (B.S) a été transférée à la clinique de Grarem Gouga (Mila). Une correspondance a été adressée au parquet du tribunal de Mila pour obtenir un permis d’inhumation, a ajouté la même source.Seize des victimes de l’accident ont été inhumées samedi au cimetière de Zouitna dans la commune de Hamma Bouziane.L’enterrement a eu lieu en présence des autorités locales, civiles et militaires, et une foule nombreuse notamment des proches et des citoyens venus accompagner les victimes à leur dernière demeure.

Vendredi soir, un autre drame routier s’est produit A Bordj Badji Mokhtar dans l’extrême sud de pays faisant neuf morts et un blessé. L’accident eu lieu suite à une collision entre un véhicule Toyota 4×4 et un camion au niveau de laRn° 6 à 22 h 55.

ChokriHafed

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.