Cérémonie de clôture du Mondial qatari : Une fin en apothéose pour un tournoi atypique

La cérémonie de clôture du tournoi le plus prestigieux de la planète football a été à la mesure d’un événement atypique, le premier à se tenir dans un pays arabe. Le Qatar a d’ailleurs mis les moyens pour organiser une cérémonie grandiose laquelle a mis le feu dans le stade de Lusail juste avant le coup d’envoi d’une finale d’anthologie entre l’Argentine qui a chipé le titre à la France.

Le spectacle a démarré à 14 h 57. Pendant une dizaine de minutes, plusieurs chansons de la bande-son officielle de la Coupe du monde Qatar ont été interprétées par plusieurs artistes arabes e internationaux  Aisha, Ozuna, Maitre Gims, Nora Fatehi, Balqees, Rahma Riad et Manal. Parmi les titres qui ont résonné dans le stade Lusail : Hayya Hayya (Better Together), Arhbo et Light the Sky.Le tableau de cette cérémonie de clôture s’est ouvert sur Aisha, chanteuse qatarie. Elle a été rejointe sur scène par la chanteuse émiratie Balqees et l’Américain Davido.Pendant ce temps, des ballons représentant l’ensemble des 32 équipes présentes au Qatar ont été portés sur la pelouse. Ceux représentant les drapeaux argentin et français se sont ensuite élevés dans le ciel du stade Lusail.

Sur scène, la superstar irakienne Rahma Riad et Manal ont fait leur apparition. Suivies du chanteur francophone Maître Gims et de la superstar portoricaine Ozuna.Le tableau a ensuite pris une nouvelle tournure avec l’apparition d’une centaine de danseurs tenant des lumières dans leurs mains.Pour finir, le stade Lusail s’est embrasé avec un feu d’artifice tiré depuis le toit de l’enceinte. Les spectateurs déjà présents sur place ont applaudi, les dizaines de milliers d’Argentins, en supériorité numérique, se faisant particulièrement audibles.

R.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *